Possible dissolution du MNLA par Bilal Ag Acherif et sa mafia: Kidal et Ouagadougou se mobilisent

akharib-alghabass-bf-micro

 

Comme reporté en exclusivité tard dans la nuit, Bilal Ag Acherif, accompagné par une mafia d'opportunistes, tribalistes et de pro-Ansar Adine, s'apprêtent à dissoudre non seulement le MNLA, mais aussi à changer également le drapeau identifiant l'Azawad.


Abasourdie par cet acte qui équivaut tout simplement à une trahison de tout l'Azawad, la population civile ne compte pas intervenir en médecin après la mort. Depuis ce matin, une grande manifestation se déroule dans la ville de Kidal pour dénoncer la traitrise à laquelle comptent s'adonner Bilal Ag Acherif et sa mafia. Pour Assi Walet Hitta, inébranlable présidente de l'Association des Femmes de l'Azawad, "nous les femmes avons affronté le Mali pour l'Azawad. Nous avons affronté les terroristes pour l'Azawad. Nous n'hésiterons jamais à affronter certains parmi nous pour l'Azawad." Le message est clair. A Bilal Ag Acherif et sa mafia de le comprendre ou de l'ignorer.

 

Au Burkina Faso, la capitale Burkinabè, des expressions populaires se mettent également en place. Ce matin, une délégation de représentant de la jeunesse azawadienne s'est rendu à la Palace Hôtel de Ouagadougou où se déroule actuellement les discussions entre le MAA (Mouvement Arabe de l'Azawad), le HCUA (Haut Conseil pour l'Unité de l'Azawad, transfuge Ansar Adine) et une petite partie du Bureau Politique du MNLA représentée par Bilal Ag Acherif et sa mafia.

 

 

Pris par la peur de délégués de la jeunesse qui voulaient remettre les points sur les i, Bilal Ag Acherif, a refusé d'entendre la jeunesse préférant s'abriter dans sa chambre d'hôtel en attendant les instructions de son nouveau maitre à penser : Alghabass Ag Intallah.

Pour Ismael Ag Babahmed, représentant des jeunes combattants, "Bilal n'a pas le choix. Il va nous entendre. Le MNLA ne lui appartient pas pour qu'il décide de le dissoudre en coordination avec des ennemis de l'Azawad. Nous jeunes combattants avons connus les pires souffrances depuis deux ans et avons affronté les pires dangers, sans compter nos compagnons et nos frères qui sont morts. Tout cela a été fait pour une seule et unique raison: faire connaitre le MNLA dans le monde entier en tant qu'organisation qui amènera l'indépendance de l'Azawad. Ce n'est pas maintenant que nous sommes en train de réussir qu'on va nous ramener en arrière."

Pour rappel, depuis quelques jours, Alghabass Ag Intallah, ex-numéro 2 d'Ansar Adine, ordonne à Bilal Ag Acherif de signer la dissolution du MNLA, de changer les couleurs de l'Azawad et d'intégrer immédiatement une organisation commune qui sera dirigé par les anciens membres de la secte terroriste Ansar Adine. En d'autres termes, Bilal Ag Acherif et sa mafia considèrent sérieusement d'enterrer le MNLA dans les prochaines heures sur recommandation de la France, du Mali et des anciens membres d'Ansar Adine.

 

Par Ahmeyede Ag Ilkamassene