Kidal: Trois combattants du MNLA meurent dans une attaque terroriste

combattants-essawele-2
Hier, Dimanche 1er Mars 2015, un véhicule du MNLA a été la cible d'une attaque terroriste dans laquelle trois combattants ont perdu la vie. En partance pour la ville de Talabite, le véhicule des combattants du MNLA a sauté sur une mine à une quinzaine de kilomètres au sud-ouest de la ville de Kidal. Après l'explosion, les terroristes ont tentés de finir leur dessein diabolique en ouvrant le feu sur les survivants. Après une forte riposte des autres occupants du véhicule, les quatre terroristes ont pris la fuite sur deux motocyclettes leur système de transport favori actuellement.

Le groupe particulier auquel appartiennent ces terroristes n'a pas encore été identifié et l'embuscade n'a pas encore été revendiquée. Cependant, il met une fois de plus la lumière sur la recrudescence des activités terroristes dans la région. Outre les rescapés du MUJAO (Mouvement pour l'Unicité du Jihad en Afrique de l'Ouest), les terroristes d'Ansar Adine d'Iyad Ag Ghaly et ceux d'AQMI (Al Qaeda au Maghreb Islamique) sont de retour dans la région depuis de long mois au vu et au su de tous, à commencer par l'opération Barkhane de la France et la MINUSMA.

A Kidal, pour le supérieur hiérarchique des trois combattants, "cette attaque n'est pas un hasard. Ces trois militaires de l'Armée Nationale de l'Azawad ont été minutieusement ciblés à cause de leur bravoure et leur réussite dans les différents combats qui les ont opposés aux terroristes. C'était des grands révolutionnaires qui avaient entre 19 et 23 ans, l'âge d'or des guerriers prêt à tout pour défendre leur idéal."

Nous taisons les noms des victimes afin de permettre à leur proche de faire le deuil en toute quiétude.

Les trois combattants tombés dans le cadre de leur mission ont été enseveli hier aux environs de 18 heures à Kidal. Que la terre leur soit légère ainsi qu'à tous les martyres de l'Azawad.

 

Par Ahmeyede Ag Ilkmassene