Nominations dans l'Azawad: Mohamed Aly Ag Albessati administrateur civil de la région de Kidal

Kidal entreeL'histoire de l'état de l'Azawad continue de s'écrire en lettres d'ors dans les annales de l'histoire. Après avoir remis en marche l'ensemble des structures administratives dans la région de Kidal, les élus de l'Azawad viennent de lui donner son premier administrateur civil en la personne de Mohamed Aly Ag Albéssati, un professionnel qui force le respect de tous de par son intégrité et ses compétences.

 

 

Lorsque les populations de l'Azawad ont décidés de réclamer leur indépendance volée par le Mali depuis un demi-siècle, elles le faisaient en connaissance de cause, conscientes que la mise-en-marche de l'état nécessitera les plus grands sacrifices.
Après avoir écarté avec succès tous les éléments perturbateurs et porteurs d'intérêts personnels, les populations de l'Azawad passent à la seconde étape de la gestion étatique consistant à mettre l'Homme qu'il faut à la place qu'il faut.
C'est en phase avec ce principe sacro-saint de la bonne-gouvernance que les populations de l'Azawad ont initiée la mise en place de l'autorité de l'état sur l'ensemble de la région de Kidal contrôlée uniquement par le MNLA (Mouvement National pour la Libération de l'Azawad) outre la présence de forces franco-tchadiennes, alliées dans la guerre contre le terrorisme.
Après la réouverture et la création additionnelle d'infrastructures sanitaires, et des institutions académiques et de la formation professionnelles, ce sont les directions régionales de la Police, de la Gendarmerie, de la Douane et de la Protection Civile qui furent établies dans la région de Kidal en attendant la libération des régions de Tombouctou et de Gao occupées en partie par l'entité anarchique appelée armée malienne grâce à la bénédiction française.
Le pouvoir législatif étant en marche depuis près d'une année, c'est le pouvoir exécutif qui depuis hier est complètement fonctionnel avec la nomination de Mohamed Aly Ag Albéssati en tant qu'administrateur civil de l'ensemble de la région de Kidal.
Ancien membre de la Catégorie A au sein de la fonction publique malienne, plus haute catégorie, la carrière professionnelle de Mohamed Aly Ag Albéssati est étroitement liée à l'histoire administrative de la région de Kidal.
Après l'érection forcée (suite à la rébellion des années 1990) des cercles d'Abeïbara, de Kidal, de Tessalit et de Tin-Essako en la 8ème région administrative du Mali le 8 Août 1991, Mohamed Aly Ag Albéssati a été un pilier de l'ensemble des gouvernorats successifs qui ont administré la région jusqu'à sa libération par le MNLA.
La nomination unanime de ce professionnel par le Conseil Consultatif de l'Azawad et le MNLA n'était qu'une évidence étant donné son expérience sans égal dans l'administration de la région de Kidal et le respect que tous lui voue dans l'Azawad.
Pour rappel, Mohamed Aly Ag Albéssati est membre de la tribu des Imghad que le Colonel-Major AlHaji Ag Gamou a tenté de manipuler depuis la création du MNLA pour le bénéfice de ses intérêts personnels et de ceux du Mali. Comme un symbole, la nomination de Mohamed Aly Ag Albéssati intervient quelques semaines après la mise-à-touche à Bamako d'Ag Gamou qui montre la nullité de ses positions car étant incapable de défendre sa propre personne au sein de l'état qu'il défend à travers le mensonge et la manipulation.


Par Acherif Ag Intakwa