Kidal: 4ème jour de manifestation populaire contre le retour symbolique de l'armée malienne

Manifestation-kidal-camp1-contre-mali-1Après la signature de l'accord préliminaire de Ouagadougou très en faveur du Mali, les populations azawadiennes commencent à s'opposer de plus en plus à ce texte qui pourrait rapidement annuler les efforts et sacrifices consenties depuis 2011. Depuis le retour symbolique de l'armée malienne à Kidal, la population locale manifeste pour rejeter sa présence.

La plus grande manifestation en faveur de l'Azawad s'est déroulée au camp de réfugiés de Mbéra

Manifestation-Mbera-13-Avril-2013

Le jour même où un collège de marionnettes et d'élus-nommés en quête de primes de bon-serviteurs créait un soi-disant mouvement Touareg pour l'Unité Nationale du Mali, les populations civiles organisaient une manifestation géante, la plus grande de l'histoire de l'Azawad, en vue de lancer un message clair et sans équivoque à la communauté internationale, et de dénoncer les marionnettes et autres éléments perturbateurs qui ont pour seule spécialité l'art, si on peut l'appeler ainsi, de profiter des souffrances des populations qu'ils disent représenter.

Résumé détaillé de la rencontre entre les représentants des réfugiés du Burkina et les marionnettes du Mali

rencontre-bf-refugies-marionnettes-1C'est avec un baume au cœur que Toumast Press a eu connaissance du déroulement de la rencontre du Mercredi dernier entre les représentants des différents camps de réfugiés installés au Burkina Faso et des marionnettes azawadiennes envoyés par les autorités maliennes. Croyant trompés les réfugiés comme en 1992 et 1994, les émissaires du Mali ont plutôt reçu un ensemble de leçons sur tous les aspects de la vie.

Ménaka, le peuple s'exprime: Oui à l'Azawad, non au Mali et ses milices; un Cpt. français en témoigne

Après les déclarations des chefs de tribus et élus des régioentre-ville-de-menakans de Kidal, Ménaka et Tombouctou qui apportent leur soutien indéfectible au MNLA qu'ils présentent comme leur seul et unique représentant, la population civile elle également refuse de ne pas s'exprimer haut et fort pour se faire entendre dans le monde entier. Hier à Ménaka, les populations de l'ensemble des villes de la région se sont rencontrées pour rejeter le Mali et son armée criminelle et prendre à témoin les soldats français présents dans la ville.