L'aviation Malienne bombarde un campement de marabouts Kal-Assouk

Campement de nomades Tamasheq, Février 2012. Crédit: Mossa Ag Assarid

C'est avec des larmes aux yeux que nous avons appris hier que l'aviation Malienne a bombardé un campement des Kal-Assouk vers Kidal. Dans ce bombardement dont certaines photos sont présentées, ce sont les femmes et les enfants qui seront le plus victimes de la barbarie de cette armée. Afin d'éviter une catastrophe à grande échelle, la communauté internationale et les organisations humanitaires doivent être fermes avec cette armée qui fuit les combattants du MNLA et montre sa bravoure en s'attaquant à des civils.

Bamako (presque) vide de ses familles Tamasheq (Touareg)

bamako brule

Les plus optimistes disaient que le Mali a changé en 20 ans. En 1992 la capitale Malienne se vidait presque de la totalité de ses familles Tamasheq (Touareg). Le même phénomène s'est produit aujourd'hui 20 ans plus tard. La quasi-totalité des familles habitant la capitale Malienne se refugie dans les pays voisins, c'est le sauve qui peut à commencer par les Tamasheq les plus important au sein de l'administration malienne jusqu'aux citoyens lambda.

Les familles Tamasheq (Touareg) attaquées au Mali à cause de leur couleur de peau

tiliyedene intikakneneNous avons appris ce matin avec un lourd pincement de cœur que les maisons habitées par les familles d'origines Tamasheq (Touareg) ont été saccagées et brulées dans la ville Kati à proximité de Bamako. Les familles de Bamako sont de plus en plus en danger. Le gouvernement Malien de par son silence et son inaction cautionne ces agissements d'une partie de la population Malienne.

Après ses échecs contre le MNLA, l'armée Malienne se retourne vers les civils

section des_orphelins_de_lere

Quel que soit la longueur du séjour d'un tronc d'arbre dans l'eau, il ne transformera pas en crocodile. En d'autres termes, le Mali retournera toujours à ses vieilles habitudes des années 1963-1964 et 1990-1995. C'est avec effroi que nous apprenons à l'instant que l'armée malienne distribue des armes aux milices Gandakoy à Tombouctou afin de mener un nettoyage ethnique pendant que l'armée et ses autres milices poussent des Azawadiens à l'exil et continue les intimidations notés plutôt. Les Chefs de tribu et leurs familles n'échappent plus à ce sort.

Le Mali commence la chasse aux sorcières à Gao et Ménaka

liberte dexpression_pas_negociableC'est avec tristesse que nous venons d'apprendre l'arrestation à Gao de membres du MNLA et d'une tentative d'assassinat Ménaka à l'encontre d'un membre de l'Etat-Major du MNLA. Ces arrestations sans base juridique ont pour seul objectif de mettre en place un état de non droit dans lequel les seules armes utilisées par le Mali sont les intimidations et les atteintes à l'intégrité physique des citoyens.