L'armée Malienne panique, et tue civils et militaires

combattants-toyota1

Plus les jours passent, plus l'armée malienne fait déchanter et fait revivre les mêmes évènements qui l'ont rendu tristement célèbre dans la mémoire de tout Azawadien. Depuis l'attaque de Ménaka qui a lancée la révolution actuelle au Mali, cette armée, au lieu de briller par son professionnalisme, son sang-froid, et sa clairvoyance, fait sombrer encore plus le pays dans le chaos. Les exécutions sommaires aussi bien de civils que de militaires redeviennent monnaie courante.

Kidal: l'armée malienne perquisitionne, interpelle, et torture des civils

kidal entreeLe Mali continue de s'enfoncer une fois de plus dans sa stratégie suicidaire dont l'objectif est de contrôler l'Azawad par tous les moyens possibles. Après la création des milices pour s'attaquer aux populations civiles, et d'autres pour combattre aux côtés de l'armée, le Mali vient de franchir un nouveau pas dans cette stratégie suicidaire : son armée s'attaque à l'intégrité physique des personnes à Kidal. Cette politique irréfléchie du Mali ne fera qu'envenimer la situation et agrandir le nombre de combattants du MNLA.