L'ONU dénonce les massacres au Mali, le Président Traoré continue de rejeter les preuves

ONU-Haut-Conseil-Droits-HommeAprès les média et les organisations de défenses de droits de l'Homme, c'est au tour de la communauté internationale de condamner vigoureusement les massacres commis par le Mali contre les populations civiles de l'Azawad. Désormais, ce sont les instances onusiennes qui tirent la sonnette d'alarme face aux exactions de plus en plus croissantes du Mali et de son armée.

Me Malick Maïga et Sadou Diallo payent des femmes à Gao pour témoigner de faux viols du MNLA

sadou-diallo-maire-gao-france-interToumast Press apprend qu'un avocat malien du nom de Malick Maïga et Sadou Diallo le maire de Gao sont à cet instant précis en train de payer des femmes et des jeunes filles pour qu'elles témoignent chez un infirmier de Gao d'un prétendu viol qui aurait été commis par le MNLA durant sa présence dans la ville de Gao. La communauté internationale qui dénonce de plus en plus les violations de droits de l'Homme du Mali doit prendre toutes les dispositions nécessaires pour ne pas tomber une fois de plus dans la machine de propagande malienne.