Après le bureau politique, l'état-major du MNLA se réorganise et se restructure à Tedjarert

combattants-essawele-2

Après la Conférence de Ouagadougou qui a permis de donner un nouveau souffle au bureau politique du MNLA et de mettre au banc des accusés les brebis galeuses du mouvement qui le combattaient de l'intérieur, l'état-major militaire du MNLA se réorganise et se restructure avant son offensive contre les organisations terroristes.

L'armée multiethnique de l'Azawad détruit un convoi terroriste vers Araouane

combattants-tamasheq-essawale

La guerre contre le terrorisme et l'obscurantisme qui a commencé dans l'Azawad depuis le Mercredi 27 Juin 2012 se poursuit avec comme fond de toile un retour en arrière impossible. Pendant que les terroristes d'AQMI essayent de gagner du temps en négociant leur sorties de villes, le MNLA lui semble ne plus perdre son temps. Hier dans l'après-midi, l'armée multiethnique de l'Azawad a détruit un convoi d'AQMI entre Tombouctou et Araoune.

Malgré le démenti d'AQMI, la mort du terroriste Belmokhtar confirmée

belmokhtar

Le terroriste Belmokhtar, alias «Belaouar» (le borgne) est bel et bien mort durant l'attaque de Gao. A cause des mythes entourant les leaders d'AQMI pour le bon fonctionnement de l'organisation terroriste, elle essaie de démentir l'information. Elle s'y prend mal et continuera sans doute à s'y prendre mal.

Les nouvelles du front excellentes, l'Azawad sera la dernière demeure des terroristes

combattants-essawele-2

Depuis la série de trahisons dont a été victime le MNLA à Gao, l'état-major militaire du mouvement révolutionnaire a entrepris des changements rapides. C'est avec un cœur rempli de fierté que nous avons eu plusieurs communications téléphoniques avec différents fronts qui s'apprêtent à faire comprendre à l'international terroriste que l'Azawad ne lui appartiendra jamais.

La brigade du Colonel Leche Ag Didi détruit un renfort des terroristes

combattant toyota_en_file

La guerre entre le Mouvement National pour la Libération de l'Azawad et l'internationale terroriste est désormais totale. Plusieurs contacts au sein de l'état-major militaire du MNLA nous ont assuré que la mort du Colonel Bouna Ag Attayoub et celle probable du Colonel Wari seront vengées. Dans la journée d'hier, une brigade sous le commandement du Colonel Leche Ag Didi a détruit un renfort terroriste.