Plus aucun drapeau du colonisateur Malien ne flotte dans l'Azawad

Azawad

En ce jour à tout jamais historique du 1er Avril 2012, le MNLA a réussi à faire ce dont nos aïeul ont rêvés depuis 1880. L'Azawad sur toute l'étendue de son territoire est complètement libre de toute administration militaire du colonisateur Malien! Kidal, Gao, et Tombouctou sont sous le control total du MNLA.

Combats intenses à Kidal, Tombouctou complètement encerclée par le MNLA

MNLA

Pendant que le Mali continue sa descente profonde dans la crise et l'isolement international, le MNLA lui se dit ne pas être concerné et le fait savoir en continuant sa libération de l'Azawad après plus de 50 ans de cohabitation forcée avec le Mali. Les négociations des jours précédant ayant échouées, le MNLA attaque depuis ce matin la ville de Kidal. Plus à l'Ouest, un nombre impressionnant de combattant encercle la ville de Tombouctou.

Plusieurs drapeaux Azawadiens flottent dans le camp militaire Amashash

Combattants du MNLA, Février 2012 © Moussa Ag Assarid

Chose promise par le MNLA, chose faite. C'est avec un cœur rempli de joie avec une joie énorme que nous venons d'apprendre que les combattants du MNLA sont en train de prendre leur thé à l'intérieur du camp Amashash de Tessalit. Cette victoire éclatante du MNLA signifie que la quasi-totalité de l'Azawad exception faite des villes de Tine-Bouctou (Tombouctou), Gao, et Kidal sont sous le contrôle du MNLA.

L'assaut final contre le camp militaire Amashash est lancé

L’écrivain Moussa Ag Assarid avec des combattants du MNLA, Février 2012 © Moussa Ag Assarid

Nous disions il y a deux jours que le camp militaire Amashash passait ces derniers jours sous le contrôle du Mali et de son armée. Après une journée durant laquelle les combats furent arrêtés pour permettre aux dernières familles des soldats Maliens de sortir du camp pour rejoindre la ville de Tessalit, l'assaut a repris ce matin sous le leadership du Colonel Assalat Ag Habi. Nos sources sont confiantes qu'une heureuse nouvelle nous parviendra dans quelques heures ou dans quelques jours.

Course de vitesse des Colonel-Majors vers Gao, Amashash sur le point de tomber

Armee Mali

Comme prédit, l'armée multiethnique et révolutionnaire du MNLA a mis en déroute totale le convoi gigantesque de l'armée Malienne qui devait lever le blocus autour du camp Amashash et le ravitailler. Non seulement les miliciens de l'armée Malienne n'ont pas pu accomplir cette mission, mais selon nos sources sur le terrain, le drapeau Malien est en train de passer ses dernières heures dans le ciel d'Amashash.