armee-malienne-transport

Comme reporté dans notre précédente édition, la ville de Kidal est en ébullition suite aux répartitives d'une visite du Premier Ministre malien jugée provocatrice au moment où son gouvernement se refuse à toute négociation pour la résolution définitive du conflit opposant l'Azawad au Mali.

fuite-armee-malienne-kidal-inkinaneComme nous l'affirmons hier, l'une des unités spéciales du MNLA dirigée par le Commandant Inkinane Ag Attaher a été prise à partie par l'armée malienne alors qu'elle se déplaçait pacifiquement dans la ville de Kidal. Ayant pris note des intentions belliqueuses de l'armée malienne, les unités des Commandants Inkinane Ag Attaher et Intirya (venus en renfort) ont rapidement calmés les ardeurs des soldats maliens en calcinant un de leurs véhicules et en confisquant du matériel militaire abandonné par un groupe de soldats qui avaient eu le courage de sortir du Camp 1 où ils sont cantonnés.

armee-court-desertPlutôt cet après-midi, une unité spéciale du Commandant Inkinane Ag Attaher se déplaçait pacifiquement dans la ville de Kidal lorsqu'elle a été prise à partie par l'armée malienne cantonnée dans le Camp 1 de Kidal conformément à l'accord préliminaire de Ouagadougou, un accord duquel le MNLA vient de suspendre sa participation.

armee-court-desertDans l'Azawad, la dure réalité continue encore de mettre en exergue les terribles défaillances de la direction politique du MNLA et son incompétence sans appelle qui a mené à la signature et au suivi de l'Accord Préliminaire de Ouagadougou. Cet accord que le Mali n'a jamais respecté vient de perdre tout son sens ce matin lorsque l'armée de ce pays a violé unilatéralement le cessez-le-feu en attaquant la base militaire du MNLA à Foyta, près de la frontière mauritanienne.

Reportage-Azawad220Depuis ce matin, quelques éléments de l'armée malienne appuyés par une milice et des organisations narcoterroristes attaquent la ville d'Anefif (dans la région de Kidal) en vue de se rendre dans la ville de Kidal où le MNLA rejette leur présence.