Le narcotrafiquant Col. Ag Gamou attaque le MNLA avec l'aide de sa milice et des narcoterroristes

Reportage-Azawad220Depuis ce matin, quelques éléments de l'armée malienne appuyés par une milice et des organisations narcoterroristes attaquent la ville d'Anefif (dans la région de Kidal) en vue de se rendre dans la ville de Kidal où le MNLA rejette leur présence.

 

 

Après le recrutement d'innombrables enfants-soldats et membres de sa tribu Touareg dans sa milice Delta qu'il instrumentalise sur la base d'anciennes tensions tribales, le Colonel-Major AlHaji Ag Gamou, ancienne pièce maitresse de la sécurisation du narcotrafic au Mali et dans l'Azawad, s'est attelé à établir des contacts poussés avec ses anciens partenaires connus aujourd'hui sous l'appellation de narcoterroristes du MUJAO.
Le gain commun entre l'état malien, le narcotrafiquant Colonel-Major Ag Gamou et les narcoterroristes du MUJAO est de vaincre le MNLA afin de refaire de l'Azawad un sanctuaire pour leur trafic très lucratif de la drogue et des autres activités illicites.
Une fois les unions établies, de quelques éléments de l'armée malienne appuyés par la milice Delta et les narcotrafiquants, a bord de 300 véhicules, ont pilonnés au mortier la ville d'Anefif (Anefis) qui sert de port stratégique pour se rendre dans la ville de Kidal.
Après avoir pilonné la ville, plusieurs dizaines de chars ont avancé leurs positions sur la ville. Les combattants du MNLA dans la ville étant presqu'aussi nombreux que le nombre de véhicules de la coalition ennemie ont décidés de sortir de la ville qui est désormais occupés par le MNLA. Des combats se poursuivraient en dehors de la ville d'Anefif et l'état-major militaire du MNLA serait en train de prendre les nouveaux retournements de situations en compte, notamment la transformation de l'ennemie en une coalition et la possible multitude des fronts potentiels.


Par Ahmeyede Ag Ilkamassene