Tombouctou: Le MNLA encercle Ansar Adine, et les milices Maures pour déposer les armes sans conditions

Combattants du MNLA, Février 2012 © Moussa Ag Assarid

De grandes manœuvres ont eu lieu ces derniers jours pour confondre ou même souvent amoindrir le MNLA face au groupuscule criminel Ansar Adine. La patience de l'état-major militaire du MNLA ayant une limite, elle vient clairement de donner la dernière chance à ce groupuscule de déposer les armes sans conditions à Tombouctou en compagnie de ses alliés des milices Maures de la ville.


Hier dans un étonnement incroyable, les media du monde nous apprenait qu'Iyad Ag Ghaly, chef du groupuscule criminel Ansar Adine venait de rentrer au sein de la ville de Tombouctou, y a chasser le MNLA, bruler son drapeau pour le remplacer par le drapeau noir et celui du Mali. Cet étonnement était encore plus incroyable qu'à Tombouctou se trouve le Colonel Mohamed Ag Najim, Chef d'Etat-Major du MNLA avec de nombreux officiers et hommes de rangs qui ne se laisseront jamais tromper par Iyad Ag Ghaly après ses trahisons des années 1990. Aussitôt dit, le doute s'installait dans la tête de millions de personnes. Ce doute était encore plus retentissant face au silence des porte-paroles et chargé de communication du MNLA.

Notre impossibilité de rentrer en contact avec des membres du bureau politique du MNLA pour nous faire le compte-rendu de la situation, nous a conduits à vouloir rentrer directement en contact avec le terrain à Tombouctou. Là encore, tous nos contacts militaires et civils que nous avons essayé de joindre ne répondait pas ou étaient injoignables pendant des heures. Tard dans la nuit, on arrivait finalement trouver un combattant du MNLA et deux autres civils à Tombouctou dont nous tairons les noms pour des raisons de securité.

Les civils nous ont confirmés qu'en effet, le centre-ville de Tombouctou est contrôlé par Ansar Adine et alliés! Incroyable sommes-nous exclamé. Le combattant lui nous confirmera qu'en effet, le centre-ville est contrôlé par Iyad Ag Ghaly d'Ansar Adine. Selon lui, ces derniers sont arrivés à Tombouctou tôt le Lundi matin en faisant un défilé dans toute la ville pour rendre visible leurs cinquantaines de voitures et ainsi effrayé la population civile pour créer un choc de communication.

Une fois cela fait, Iyad Ag Ghaly se rendra directement pour rencontrer les leaders des milices Maures (Arabes) pour sceller avec eux des accords de coopération. Iyad Ag Ghly s'entretiendra longuement avec son intime-ami Mohamed Ag Erlaf après l'union avec ces milices Arabes qui sont responsables avec l'armée Malienne de la mort de plusieurs Tamasheq dont de nombreux civils et 7 militaires complètement désarmé après l'adhésion de Colonel Kamo Ag Minini au MNLA.

Après ces deux rencontres, Iyad Ag Ghaly fixera une rencontre avec Mohamed Ag Najim et les officiers de L'Etat-Major du MNLA présent à Tombouctou à 12h00 GMT. C'est durant cette rencontre qu'Ansar Adine et les milices Maures regrouperont toutes leurs forces au lieu de rencontre après l'arrivée de la délégation du MNLA. Mohamed Ag Erlaf et Iyad Ag Ghaly commenceront leurs œuvres consistant à corrompre Mohamed Ag Najim. Ses demandes à ce que les forces d'Ansar Adine et des milices Maures quittent immédiatement le lieu de rencontre n'ont pas trouvé un écho favorable. Voulant éviter à ses troupes de s'engager dans un affrontement non préparé et qui pourrait être lourd en victimes pour le MNLA, Mohamed Ag Najim et ses officiers supérieurs ont décidés de se retirer du lieu de rencontre.

Notre source nous confirmait qu'hier soir après avoir mis au point sa stratégie, le MNLA encerclait totalement le lieu de rencontre et à donner un ultimatum à Iyad Ag Ghaly et les milices Maures de déposer les armes sans conditions sinon, ils le seront par la force des armes. Aussi, l'Etat-Major militaire a donné l'ordre au Bureau Politique du MNLA de ramener Iyad Ag Ghaly à la raison en lui demandant de déposer les armes immédiatement, sinon la force sera le seul autre recour.

Il faut dire que le bureau politique du MNLA comprend en son sein des membres qui se laisseront aller à tous les caprices d'Iyad Ag Ghaly à cause de leur lien de parenté et aussi à cause de l'admiration aveugle et insensée que quelques jeunes naïfs accordent à ce criminel. En tout état de cause, la menace Iyad Ag Ghaly et Ansar Adine sera probablement réglé à Tombouctou de manière diplomatique ou tout simplement par l'usage de la force. Un groupuscule criminel ne saurait jamais tenir tête aux centaines d'officiers supérieurs du MNLA et aux milliers de combattants du MNLA qui n'ont qu'un seul objectif: l'Azawad Démocratique et Laïque.

Nous demandons à nos lecteurs de rester calme. Certes, Toumast Press a sous-estimé la menace Ansar Adine mais jamais ce groupuscule ne pourra devier le projet Azawadien. Jamais ce groupuscule ne pourra prendre en otage le rêve de tout un peuple ou l'entraver. La libération de l'Azawad commencé il y a 130 ans est plus vieille qu'Iyad Ag Ghaly, Mohamed Ag Erlaf, le Mali et l'Algérie dont dependent les deux premiers. Ansar Adine n'est rien d'autre qu'une fabrication Malienne et Algérienne pour immiscer le doute chez de millions de personnes avec l'utilisation de moyens médiatique. L'objectif de cette campagne est d'affoler et créer des divergences chez les Azawadiens. Ne nous laissons pas avoir parce que jamais notre peuple n'avait pu arriver aussi près du but final.


Par Acherif Ag Intakwa