Ismaiel Baba Nagim : Joyeuse fête d’indépendance aux azawadiennes et aux azawadiens

Ismaiel-Baba-Nagim-arme-tenue

L'histoire de l'Azawad continue de s'écrire de si belles manières. Aujourd'hui, nous vivons une journée encore historique. Aujourd'hui nous fêtons le deuxième anniversaire de l'indépendance de notre nation.

Ce jour est une fête pour toutes les azawadienne et tous les azawadiens sans aucune distinction. Ce jour n'est absolument pas la fête des combattants encore moins celle du bureau politique du MNLA. C'est le peuple tout entier qui a agi pour que l'indépendance de notre nation soit déclarée le 6 Avril 2012 à Gao.

Je souhaite donc une très bonne fête à toutes les azawadiennes et tous les azawadiens où qu'ils soient dans le monde. Il nous est permis de fêter cet anniversaire parce que des combattants y ont donné leur vie sur le champ de combat.
Par conséquent, ce n'est pas des politiciens de chez nous ou des soi-disant accords qui vont nous empêcher de fêter l'anniversaire de notre nation. Il faut que la Communauté Internationale (surtout la France) qui a forcé des individus à signer des accords à la place de tout un peuple et sans demander son avis, sache que l'Azawad ne cèdera jamais ni son indépendance, ni ses terres à qui que ce soit. La lutte continuera et ne s'arrêtera que le jour où notre drapeau flottera à New York au siège des Nations Unies.

Chacune et chacun doit fêter le 6 Avril et se rappeler du sacrifice fait par des dizaines de milliers de combattants depuis 1963 jusqu'à nos jours.

Je demande à la jeunesse azawadienne de jouer son rôle de moteur de la révolution en fêtant dignement l'indépendance de l'Azawad. Il faut que le monde sache qu'elle n'abandonnera jamais son indépendance. Il ne faut pas qu'elle laisse qui que ce soit prendre l'anniversaire de sa nation en otage.

Bonne fête à toutes les azawadiennes et à tous les azawadiens.

Vive l'Azawad, Vive la liberté, Vive Tamazgha.

La lutte continue.
Ismaiel Baba Nagim