Lettre à l’Elysée: "Arrêt des violations des droits de l’Homme; indépendance inévitable de l’Azawad"

Alhader Ag Mohamed, leader de la jeunesse azawadienne, profite de l'occasion qu'offre le site internet du Palais de l'Elysée, la Présidence Française, pour envoyer un message à François Hollande, le Président français.
Tout comme l'auteur, nous encourageons vivement les azawadiens à user de ce moyen d'expression afin d'établir une communication avec les plus hautes autorités françaises.
La rédaction de Toumast Press.

 

Elysee-fr

 

Son Excellence Mr François Holland, Président de la République Française,
Nous, population de l'Azawad (anciennement Nord-Mali), venons auprès de votre haute bienveillance solliciter l'arrêt dans les plus brefs délais des violations des droits de l'Homme comme les exécutions, pillages, vols, viols, et autres destructions des civils azawadiens et leurs biens par l'armée malienne agissant dans les zones sous son contrôle grâce à la légitimité qu'elle tire de la présence de la force française de l'Opération Serval. La France, le pays des droits de l'Homme, ne peut et ne doit permettre que des violations aussi grave, décriées dans le monde entier, se fassent sous sa couverture.
Aussi, Son Excellence, nous tenons à vous réaffirmer encore que le peuple de l Azawad tient et tiendra quoi qu'il en soit à ses aspirations politique allant dans le sens d'avoir un Etat Indépendant internationalement reconnu.
Soufferts et meurtris depuis 52 ans, nous populations de l'Azawad ne voyons aujourd'hui aucune possibilité de cohabitation pacifique avec le Mali; l'histoire ayant démontré l'impossibilité de cette cohabitation.
C'est pourquoi nous jugeons nécessaire à ce que la communauté internationale se rendent à l'évidence, abandonne les préjugés et autres inventions infondées afin d'aborder la question dans son essence c'est-à-dire le principe de la liberté des peuples à disposer d'eux-mêmes opposée à la intangibilité des frontières issues de la colonisation qui n'a point de base solide dans le cas de l'Azawad du fait des expressions historiques des populations locales.
Pour finir, Son Excellence, le peuple de l'Azawad a toujours compté sur la France pour l'aboutissement de son projet et la sauvegarde de ses droits les plus élémentaires.
Je vous prie d'agréer l'expression de mes salutations respectueuses,
Alhader Ag Mohamed