Toumast Press: Nouvel élan, nouvelle formule

Toumast-Press-logo-640

 

Le Samedi 2 Novembre 2013, le monde de l’information était sous le choc suite au terrible assassinat de deux journalistes de RFI dont les seuls tords étaient d’êtres occidentaux et d’informer l’opinion publique internationale sur la vie à Kidal et dans l’Azawad.

Si la liberté internationale d’informer était attaquée, en ce sombre jour, par les terroristes d’AQMI (Al Qaeda au Maghreb Islamique) et d’Ansar Adine, sur le plan local, ce n’est pas seulement les terroristes qui s’opposent à la liberté de presse. C’est d’abord les autorités maliennes, mais surtout une élite au sein du MNLA qui préfère avoir toute la latitude de manipuler la population de l’Azawad afin d’atteindre son objectif personnel.

Alors que le Mali a bloqué l’accès au site internet de Toumast Press dans le pays depuis le 1er Février 2012, certains membres du MNLA eux n’ont pas attardé à s’affairer contre une presse indépendante qu’ils n’arrivent pas à contrôler et qui les gêne fortement. Cette campagne grave de ceux qui affirment pourtant lutter pour les libertés des populations de l’Azawad a atteint son paroxysme il y a quelques mois lors de la tentative de fusion entre le MNLA et l’infréquentable HCUA (Haut Conseil pour la Liberté de l’Azawad, issu des terroristes d’Ansar Adine).

Malgré les menaces physiques et autres actions en justice du HCUA et d’une élite manipulatrice et intéressé du MNLA, Toumast Press continue et continuera de jouer son rôle de vitrine de communication entre l’Azawad, ses populations et le monde exterieur.

Les dernières semaines ont été marqués par de nombreux challenges administratifs qui ont nécessité, comme pour toute entreprise, un ralentissement afin d’amorcer un nouvel élan. Ce nouvel élan amorcé par Toumast Press a pour objectif de le voir devenir le leader par excellence de l’information régionale en générale; de l’Azawad, des mondes Touareg et Amazigh en particulier.

La nouvelle orientation de Toumast Press consistera également à tenir les décideurs nationaux et internationaux responsable de leurs actions vis-à-vis des populations de l’Azawad tout en donnant la parole à celles-ci  dans toutes leurs diversités.

 

Par Acheick Ag Mohamed,

Directeur de Toumast Press