Dans nos précédentes éditions nous faisions état de fortes exactions commises par l'armée malienne dans le Gourma et précisément dans le triangle Tombouctou-Gao-Gossi.

Les exactions, massacres et autres violations des droits de l'Homme continue impunément dans le Gourma, précisément dans le triangle Tombouctou-Gao-Gossi. Hier, au cours de la foire hebdomadaire dans le village de Doro, tous les 8 civils Touareg qui s'y trouvaient ont été arrêtés par l'armée malienne.

C'est avec consternation et grande émotion que Toumast Press vient d'apprendre un nombre important de massacres commis par l'armée malienne qui auraient facilement pu passer inaperçu, n'eut été la présence d'informateurs de Toumast Press dans la région.

La grande partie de cet ethnocide se produit dans le plus grand silence sans qu'aucune organisation n'y prête une oreille attentive. A cause de la dispersion des campements nomades et à cause de la grande pauvreté des populations locales, les informations concernant les massacres, les viols et les pillages de l'armée malienne parviennent à l'extérieur au compte goute.

Ce Vendredi 15 Février 2012, l'armée malienne à arrêter une douzaine de personnes à Léré qui participaient à la foire hebdomadaire qui se déroule dans la ville chaque Vendredi.
Tous les civils sans défensifs étaient des bergers et des commerçants qui venaient vendre leur marchandise à Léré pendant la foire. Ils avaient tous en commun une seule chose: leur origine ethnique Touareg.