Festival de la Musique Amazigh: Les Imazighens d'Algérie renforce l'unité via la culture

http://toumastpress.com/culture/musique/194-festival-musique-amazigh-algerie-unite.html

Chaque année l'Ahagar en Algérie devient durant une semaine la capitale de Tamazgha. Cette année, du 17 au 24 Décembre se tient la 4 ème édition du Festival Culturel National de la Musique Amazigh à Tamangasset (Tamanrasset).

 

Le Festival Culturel National de la Musique Amazigh regroupe cette année les plus grands artistes Imazighens d'Algérie qui ont porté et continuer de porter haut toutes les couleurs du pays. Mais plus que cela, les organisateurs du festival, compte tenu de l'actualité du moment et des besoins de l'unité Panamazigh en Libye et dans le monde entier, ont invités des artistes de renommé aussi bien Tamasheq que Kabyles et Chaouis.

Un accent très important a été accordé à la culture Tamasheq afin de reprocher le peuple Tamasheq au reste de l'ensemble Amazigh déjà en solidification. C'est ainsi que la soirée d'ouverture était placée sous les couleurs Tamasheq. L'incontournable Lala n'a pas manqué à l'appel et fait montre de toutes ses connaissances artistiques. A ses cotés sont présent des artistes Tamasheq d'Algérie comme Choghli de Djanet, Nabil Balo, et le groupe Issalane. Tous les aspects de la culture Tamasheq y sont passés allant de la musique traditionnelle, à la poésie, à la musique moderne inspiré du style atypique du groupe Tinariwen.

La culture Kabyle n'est pas en reste. Elle est représentée par l'incontournable Mali Domrane, avec à ses côtés Brahim Tayeb, Majid Soula, Khelfaoui Rahima, Takfarianas et le groupe Tagrawla. Quant à la culture Chaoui, elle est représenté par des artistes comme Djamel Sabri, Hassène Dadi, et Noura Chaoui qui ont tous participés à l'évolution de la musique Chaoui. La jeunesse Chaoui est également présente avec les chanteurs de l'Institut de Musique de Batna. Les vainqueurs des différents prix seront choisis par un jury comprenant des musiciens et des professeurs de musiques. Mais quoi qu'il en soit, le plus grand vainqueur se nommera «l'unité Panamazigh».

La quasi-totalité des artistes Amazigh d'Algérie a eu l'opportunité de participer à ce festival. En effet, des concours furent organisés sur l'ensemble du territoire. Les vainqueurs de ces nombreux concours se retrouvent actuellement dans la capitale de la reine Tine-Hinane. C'est ainsi que le public outre de l'Ahagar vient des villes Imazaghens comme Achawiya, Aqbayal, Mizab, Chanwa, et Djanet.

Dans cette grande fête culturelle, le plan académique n'est pas oublié. Ainsi, une série de conférence sera organisé sous le thème «l'évolution de la musique et de la chanson Amazigh». Le modérateur sera le chercheur Badi Dida et réunira d'autres illustres conférenciers.


Par Ahmayede Ag Ilkamassene