La secte terroriste Ansar A-Dine libère finalement saint et sauf Intidaw du groupe Tinariwen

Intidaw-front

C'est avec un grand ouf de soulagement que nous avons appris la très bonne nouvelle qu'est la libération Intidaw, le chanteur du groupe Tinariwen. Après plusieurs jours de pressions intenses de la communauté Touareg, Iyad Ag Ghaly, leader de la secte Ansar A-Dine a fini par céder en le libérant car son emprisonnement était devenu un danger pour cette organisation terroriste.

Le 30 Décembre dernier, Toumast Press annonçait l'arrestation du chanteur Intidaw par la secte terroriste Ansar A-Dine. L'arrestation à Tessalit aurait eu lieu suite au refus du vocaliste de Tinariwen de se soumettre au diktat de la secte terroriste.

Comme une trainée de poudre, cette triste nouvelle s'est très rapidement rependue au sein de la communauté Touareg. De Riyad à Montréal en passant par Londres, la colère avait atteint son pic. Nous avons reçu un email d'un lecteur Touareg désabusé qui nous disait:

«quel est ce cauchemar dans lequel on s'est subitement retrouvé alors que notre rêve le plus cher commençait enfin à se réaliser? Quel est ce cauchemar dans lequel Ansar A-Dine et Iyad Ag Ghaly ont sali la noble image qu'avait notre peuple à travers le monde entier? Apres avoir flagellé, coupé des membres et lapidé des personnes vivantes, maintenant c'est le tour de nos artistes et des porteurs de notre culture? Si on ne réagit pas de manière forte, on risque d'être colonisé cette fois-ci par les terroristes qui feront de nous des Berbères arabisées qui à terme auront même honte de mettre en avant leur identité Touareg. J'espère que ce jour n'arrivera pas car il voudra dire la fin des Touareg."

Très rapidement, des messages d'indignation ont convergé vers les membres d'Ansar A-Dine pour leur notifié que l'arrestation d'Intidaw ou d'autres membres de Tinariwen est la pire des choses qu'ils peuvent faire.

En fin de compte, et choses extraordinaire, plusieurs délégations de jeunes combattants d'Ansar A-Dine ont rencontré Iyad Ag Ghaly pour lui dire que si Intidaw n'était libéré dans les plus brefs délais, ils abandonneront Ansar A-Dine et retourneront leurs armes contre cette même secte qui selon eux, montre avec cette arrestation que son objectif est bel et bien la destruction du peuple Touareg.

Conscient qu'il s'aventurait sur un terrain très dangereux pour sa secte, Iyad Ag Ghaly a fini par se résoudre à libérer saint et sauf Intidaw et sans contrepartie aucune.

Pour rappel, pendant son arrestation, Intidaw s'était vu offert le choix de rejoindre Ansar A-Dine afin de recouvrer sa liberté. Sa réponse a été sans appel. Il aurait déclaré aux représentants d'Iyad Ag Ghaly venu le voir: «mieux vaut mourir que de rejoindre une organisation qui fait tout pour détruire ma culture dont je porte inlassablement les couleurs dans le monde entier. Dans tous nos concerts cette année j'ai transmis mon message en face du drapeau de l'Azawad, je ne le vendrai pas aujourd'hui car il n'a pas de prix pour moi.»

Aujourd'hui Intidaw, saint et sauf, est libre de tous ses mouvements et est avec sa famille. Durant son arrestation, il a démontré à ses geôliers ce que c'était d'être un homme digne qui se bat pour un idéal qu'il ne marchande pas au plus offrant.

L'ensemble de la rédaction de Toumast Press lui souhaite une bonne année 2013 faite d'encore plus de succès pour lui et pour le groupe musicale Tinariwen.

 

Par Khado Ag Ghousmane